[ELECTRO HEBDO] Petit tour d’horizon sur la micro house

Focus sur la micro house avant de démarrer le week-end

La micro house, qu’est ce que c’est ? C’est un certain type de minimal house et même si ces histoires d’étiquettes sont parfois un peu absurdes, on parle quand même d’un son bien particulier.

La micro house c’est l’art du sample très court et celui de le placer, c’est un certain sens du groove, une continuité saccadée et plein de rythmes de folie superposés. Un son simple et efficace, des textures qu’on ne trouve nulle part ailleurs, c’est brut et élégant à la fois.
C’est une musique progressive avec parfois un soupçon de break, sans drop ni fioriture, ambiant et dansant ; hypnotisant, un peu comme si on regardait un kaléidoscope pendant trop longtemps. La micro, ça réconcilie l’expérimental et le chaleureux.

Mais c’est aussi des sets de 24 heures sur la plage roumaine : à l’emblématique festival Sunwaves à Constanta (du 25 avril au 1er mai) et des hangars monstrueux en banlieue parisienne. La scène micro française prend d’ailleurs de l’envergure avec des artistes de qualité, des events de plus en plus nombreux et des labels reconnus comme Yoyaku par exemple.

Et c’est tout ça qu’on a essayé de vous montrer avec notre petite playlist 100% micro à retrouver sur notre Spotify.

Pour voir Janeret et Zendid, venez taper du pied demain au Warehouse Yoyaku dans le Studio du Lendit (93).

Pour voir Leo Pol et Point G, rendez-vous à Concrete le 1er mars.

Pour se dandiner au son de Cabanne ça se passe le 18 mai au festival Fusion Estivale dans le bucolique Jardin de l’évêché à Orléans.

Archie Hamilton sera au festival Marvellous Island le 9 juin à Torcy.

 

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus