Les Femmes s’en Mêlent révèle la scène féminine depuis 22 ans

@Louis Teyssedou

Les Femmes s’en mêlent propulse la créativité féminine

Mettre en lumière la scène musicale féminine indépendante : c’est de cette volonté qu’est né le festival Les Femmes s’en mêlent le 8 mars 1997. Cela fait donc 22 ans que le festival invite et nous fait découvrir des artistes venues de tout horizon pour nous abonder de leur talent : Christine & The Queens, Cat Power ou Jeanne Added font partie de ces figures majeures mises sous les projecteurs grâce au festival.

Les Femmes s’en mêlent n’a qu’une exigence : choisir des artistes aux visions singulières et modernes. Il propose des conférences et des passerelles avec le cinéma, la photo, le graphisme ou des performances.

Cette année, c’est au Trabendo que se déroulera, du 3 au 6 avril, le volet parisien du festival, qui voyage aussi du 21 mars au 10 avril ; s’y succéderont la chanson new-wave de Requin Chagrin, la folk stellaire de Tiny Ruins ou encore l’afrobeat de l’Angolaise Pongo : des artistes aux identités fortes, bien ancrées dans leur époque.

Créativité, liberté, diversité : dans une société qui se féminise, Les Femmes s’en mêlent affirme plus que jamais sa pertinence.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur leur site internet et l’évènement Facebook juste là.

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus