[POP TALK] Yak ou l’énergie du désespoir

Tout perdre, jusqu’à vivre dans sa voiture, et au péril de sa santé mentale, pour sortir un putain de disque

… C’est l’intensité avec laquelle Yak a conçu, son deuxième bijou. Avec Pursuit of Momentary Happiness et les clips kaléidoscopiques qui l’accompagnent, les anglais de Yak confirment l’essai psyché-post-punk et livrent un album à coeur ouvert. Des guitares sans concessions et des cris déchirés, des ballades alcoolisées, fragiles (« This House Has No Living Room ») et des sons lourds, puissants et saturés (« Fried »), l’album est rare de sincérité et prend aux tripes ceux qui s’y frottent. Rencontre avec Oli Burslem, leader des extrêmes.

Is happiness necessarily momentary?
Le bonheur, c’est forcément momentané ?
I think there is something to be said for enjoying the moment that you are in.
Je crois que ça relève juste du fait de profiter du moment présent.

Have you sacrificed everything for this album?
Vous avez tout sacrifié pour cet album ?
We definitely believe that we couldn’t have given anymore. We had nothing left by the end. Yak have always operated best when we are up against it.
On est convaincu qu’on n’aurait pas pu donner davantage. A la fin on avait plus rien du tout. C’est comme ça que Yak produit les meilleures choses.

Do you think it affects the way it sounds? 
Ca a eu une incidence sur le son de l’album ?
I think the record is personal to us so anything that is happening around the conception of the record informs it.
Je crois qu’il nous est très personnel, donc tout ce qui s’est passé pendant sa conception l’a nourri.

Is releasing it a relief?
C’est un soulagement de l’avoir sorti ? 
In short YES! I can’t wait for Friday to come and for it finally to be out. I hope people find something new in it.
En gros, OUI ! J’ai tellement hâte d’être à vendredi [8 février] pour qu’il sorte. J’espère que les gens y trouveront quelque chose de nouveau.

What has changed between the last album and the new one?
Qu’est-ce qui a changé depuis l’album précédent ?
We have lived more. For a short while between, there was a chance that the band would be no more so a lot of the record was written in the mindset that maybe no one would ever listen to it.  I think that why it’s so honest.
On a vécu davantage de choses. Pendant un moment il a presque été question que le groupe s’arrête, donc une grande partie de l’album a été écrit dans l’optique que peut-être personne ne l’écouterait jamais. Je crois que c’est ce qui le rend si honnête.

What’s your favorite thing about music?
Qu’est-ce que tu préfères dans la musique ? 
That there is a sort of mystery to it which is undefinable.  It’s not as clear cut as science or a game where the winner is the one with the most goals scored. It’s more abstract.
Qu’il y ait un genre de mystère autour d’elle qu’on ne puisse définir. Ca n’est pas aussi clair et précis que la science ou un sport où le gagnant marque le plus de points. C’est plus abstrait.

What, in your opinion, makes a band successful nowadays?
Qu’est-ce qui, à ton avis, fait le succès d’un groupe aujourd’hui ?
Making music that you enjoy and doing something that could only be made by the people within it. Making something unique I suppose.
Faire la musique qu’on aime et fabriquer quelque chose qui n’appartient qu’à ceux qui la font. Faire quelque chose d’unique. 

Yak sera le 18/02 à la Maroquinerie puis sillonne la France pour le festival itinérant Les Nuits de l’Alligator.

Talk Agathe R.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus