Les Nuits de l’Alligator rendent le blues heureux

Howlin’ Jaws

Les Nuits de l’Alligator, dispersées à travers la France, mettent le blues à l’honneur.

Quasiment le temps d’un mois, les Nuits de l’Alligator organisent à travers plusieurs villes de France des concerts mêlant rock, soul, funk, un brin de hip-hop et surtout blues.
L’histoire du festival débute en 2006 avec la volonté de la part des organisateurs d’y faire jouer RL Burnside, bluesman indétrônable. Malheureusement, l’artiste meurt quelques mois avant la première édition des Nuits de l’Alligator mais n’altère en rien la volonté des initiateurs de rendre honneur à ce genre musical qui leur est cher.

Treize ans plus tard, c’est non sans fierté que le festival annonce la venue de Cedric Burnside, petit-fils du fameux bluesman. Viendront le rejoindre JP Bimeni, le trio blues Muddy Gurdy, les rockeurs briton de Yak, Tank & the Bangas…Ce n’est pas le choix qui manque. D’autant plus que ces artistes ne se présenteront pas dans les mêmes villes. La Rochelle, Bordeaux, Paris et bien d’autres se trouvent sur l’itinéraire des Nuits de l’Alligator. Si vous passez dans l’une d’elles entre le 31 janvier et le 23 février, vous trouverez surement de quoi ravir vos tympans.

Les Nuits de l’Alligator se tiendront du 31 janvier au 23 février.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre directement sur leur site et sur la page Facebook.

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus