[POP LIFE] Ouvrir un resto éphémère au Mexique en 6 leçons

Se faire plaisir en travaillant dans un cadre idyllique c’est possible (oui, oui)

A 27 et 30 ans, deux françaises en vadrouille au Mexique font le constat suivant : les restos qui proposent des petits dej ouvrent généralement tard, bouffe pas dingue, souvent des omelettes avec de la purée de haricots noirs, difficile, en somme, de trouver un petit dej frais, sain et pas cher.
Puerto Escondido est un petit paradis au bord du Pacifique dans l’état de Oaxaca. Cette ville portuaire qui porte bien son nom, car encore planquée des touristes, est surtout connue pour son spot de surf où se côtoient locaux, backpackers avertis et surfers. C’est là qu’elles se sont posées et ont ouvert un resto entre janvier et avril 2018.

Vous trouverez là les conseils avisés de l’une d’entre elles, des fois que vous voudriez claquer votre dem et vous dorer la pillule assez loin pour qu’on ne vous emmerde plus.

1- Choisir le bon spot
Trouvez un lieu : une palapas sur une plage serait parfaite mais vous pouvez toujours vous rabattre sur la esquina de la rue principale, un coin touristique juste ce qu’il faut. Cet espace ouvert, avec son bar central en plein cœur de la Punta, rendez-le vivant et « tropicool » !

2- Un bon pote de travail
Il vous faut un acolyte. Préférez une personne passionnée, tatouée, toujours pieds nus et douée en cuisine.

3- Soignez la déco
Pour la déco, quelques planches de surf habillées de citations telles que « màs amor por favor », des plantes et des fleurs, un coup de peinture et la buena onda fera le reste ! Ouverture prévue début janvier : La saison haute s’étendra jusqu’en avril après la fin de la Semana Santa.

4- Proposez un menu local et gourmand
L’idée c’était de s’inspirer de la cuisine mexicaine, version végétarienne. Qu’est-ce qu’on y mange ? Des desayunos saludables, sucrés ou salés jusqu’à 15h. Même si tout ça a bien la gueule d’un brunch, on insiste, c’est un p’tit dej’ ! Au pays du guacamole il va de soi que l’avocat a son toast avec sa sauce encore vierge a la mangue. Entre quelques tomates confites et les œufs mollets, le queso panela se fait dorer la pilule sur sa tranche de pain. Quant aux frijoles, ils ne sont jamais très loin. L’amarante gonflée au lait de coco fait son entrée accompagnée de ses fruits frais. Pour finir, les hotcakes : traduisez pancakes à la banane plantain qui se tartinent de pâte de cacao et cacahuètes. Coté boisson, des cocktails vitaminés et le célèbre cafe de olla à la cannelle et au piloncillo. Vous êtes prêts, feu, régalez !

5-Attention à la logistique
Vous aurez les pieds dans le sable, beaucoup de poussière, donc niveau hygiène il faut tout donner ! C’est surtout beaucoup de débrouille : les coupures d’électricité sont fréquentes, on utilise des bassines pour faire la vaisselle avec une organisation très précise, on fait les courses au marché en collectivo, retour en taxi, on demande aux passants de filer un coup de mains pour déplacer des tables beaucoup trop lourdes  tous les matins. Dans l’ensemble rien d’insurmontable, ça fait des souvenirs.

6- Kiffez votre nouvelle life (éphémère elle aussi, alors YOLO, hein)
On n’oublie pas de s’hydrater avec des cocos frios, de siester dans le hamac et de mater le coucher de soleil sur la plage avec ses potes !

Ghislaine M.

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus