DAU : expérience immersive en ex-URSS

C’est un projet très particulier que va inaugurer Paris, en première mondiale.

Le concept « DAU » a pris une ampleur assez démente sous l’impulsion du réalisateur russe Ilya Khrzhanovsky. De 2008 à 2011, le réalisateur envahit une ville d’Ukraine pour y construire l’Institut DAU, une cité totalitaire fictive, dans laquelle les caméras ne s’éteignent jamais et où les acteurs ne rentrent jamais chez eux. Plus de 400 personnalités de la vie de tous les jours ont quitté leur quotidien en 2009 pour se soumettre à une expérience hors du commun. Enfermés, habillés à la manière de l’ère stalinienne et filmés pendant près de trois ans, ils ont été mis en condition pour reconstituer 30 années d’histoire.
Le réalisateur s’inspire de la vie du physicien soviétique Lev Landau, prix nobel de physique en 1962 et interné dans la prison politique de Boutyrka durant les purges staliniennes de 1930.

DAU, c’est donc cette installation éphémère que le Théâtre du Châtelet et le Théâtre de la Ville s’apprêtent à accueillir. Elle retranscrit une partie de l’expérience qui a recueilli un total de 700 heures de film. Pour pouvoir assister à l’expérience, vous devez vous munir d’un visa récupérable via le site internet et qui vous permettra d’y accéder 6h, 12h ou durant la totalité de l’évènement. C’est ce visa qui vous permettra de prendre complètement part à cette aventure insolite.

Tout ça en tout cas été mis en place pour nous immerger dans une atmosphère mystérieuse, si ce n’est mystique, et dont on ne sortira pas indemne.

 

DAU se tiendra du 24 janvier au 17 février prochain. Toutes les informations sont à retrouver sur l’évènement Facebook de l’installation. Pour en savoir plus sur le concept, vous pouvez également vous rendre directement sur leur site internet.

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus