[EXCLU POP] Ron Gallo tabasse (encore) un grand coup

La première fois qu’on a écouté Ron Gallo, on s’est tout de suite demandé pourquoi il n’avait pas déjà explosé…

…et considéré unanimement comme la continuité ou la relève du meilleur du garage, et du rock en général. Alors forcément on est très très content d’avoir l’exclu sur la sortie de son nouvel album Stardust Birthday Party, tadaaa :

Ron Gallo est américain, de Nashville, l’eldorado de la guitare et de Jack White. En 2017 il avait sorti l’excellent Heavy Meta, une claque en règle, puissant, malin, complet.
Ce nouveau bébé annonce la couleur avec la bonne mandale mise par le single « Always Elsewhere », plus punk option Parquet Courts.

Avec cet album, Ron devient grand. Dans une note rédigée par ses soins il explique « il s’agit de me confronter à moi même pour la première fois et de faire face à l’ultime question existentielle, « QUI SUIS-JE, VRAIMENT ? » ». On vous rassure, l’album n’est pas un truc concept métaphysique chelou (en dehors de « Who Are You (Point To It!) » et « OM »), il tabasse, comme prévu, on entend même un peu de Lux Interior sur Party Tumor, miam. Les morceaux sont courts, rapides et efficaces, les refrains entêtants et même les morceaux qui pourraient sonner débiles, type It’s All Gonna Be Ok, ont suffisamment de tiroirs pour mettre tout le monde d’accord.

Stardust Birthday Party sortira chez tous les bons disquaires le 5 octobre.

Agathe est sur Instagram @ag_rou

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus