[POP LIFE] Mettons-nous d’accord au cinéma, il y a des gens qui puent des pieds

Le cinéma, ce septième art. Mais qu’en est-il des conditions cinématiques ?

Il y a deux espèces d’humains sur terre : les gens qui aiment le pop corn sucré, et puis les autres.

Le concept

Pourquoi on aime tant le cinéma ? Pourquoi est-ce différent de voir un film au cinéma plutôt qu’au fond de son lit devant un rétroprojecteur ? Deux guilty pleasures différents. L’un est plus pour les lendemain de cuite, l’autre plus pour se « cultiver » avant les autres.
Au cinéma, on est dans le noir complet, face à l’écran, plongé dans le film, on oublie tout pendant 135 minutes. On ne peut pas faire pause ou revenir en arrière, donc il faut être beaucoup plus concentré. Et surtout on ne parle pas au cinéma, cela nous évite de se taper les commentaires de la tante Jacqueline.
On y rit, on y pleure, on y a peur, on y a des frissons, cet ascenseur émotionnel n’existe qu’au cinéma.

Les gens

On ne va pas se mentir : vivre en communauté pendant deux heures dans une salle sombre avec des gens qui ont des habitudes différentes des nôtres, c’est parfois un calvaire.
Comme à la plage, cette même personne te suit, te colle, même au cinéma. En plus, celle qui s’assoit devant toi, c’est bizarrement toujours celle qui fait 2m20. Il a le don de choisir THE place en dessous de la tienne, même lorsqu’il y a de la place partout. Pire espèce de l’humanité.
Il y a aussi ceux qui ont le don de laisser un siège entre les gens (on ne va pas vous manger enfin !). Et c’est à cause d’eux que, lorsque la salle est pleine, on se retrouve comme des cons soit à se splitter, soit à faire bouger tout le monde alors que le film a déjà commencé.

Le blond est encore de retour : c’est le mec stylé qui arrive après les pubs. Car lui il n’a pas le temps pour les pubs (scuz). Alors que bon, qu’est-ce qu’une séance de cinéma sans pub Magnum et bandes annonces ?
Ensuite, celui qui regarde son portable… Tu peux pas t’en passer 1h ? C’est pas comme s’il n’y avait pas l’annonce EN GEANT avant le film pour te demander gentiment de l’éteindre.

Dans notre liste de personnes insupportables, on retrouve aussi celui qui se croit comme à la maison : celui qui enlève ses chaussures. Pouvons-nous leur rappeler qu’ils ne sont pas seuls, et que bien souvent, ils puent des pieds ?

Et puis il y a ceux qui applaudissent. Merci, c’est bien, même si personne du film n’est là pour l’entendre, il faut savoir dire merci.

Comme dans le train, toujours des gens qui attendent que tout le monde soit partis pour partir (c’est souvent le blond arrivé en retard en plus), what’s the point ?

Le plus légendaire de tous est quand même celui qui te donne des coups de pieds dans ton siège <3

Les bandes annonces

De plus en plus, on nous montre tout le film dans la bande annonce. Mais attention, on ne va pas payer 12 balles pour aller voir un film en salle pour ne voir qu’une blague de plus que dans la bande annonce ! On attendra seulement qu’il passe sur Netflix ou autre medium en vogue.
D’ailleurs on choisit souvent nos films en fonction des acteurs (beaux/belles gosses) ou de réalisateurs (beaux/belles gosses aussi), plus que la bande annonce.

La salle

Un coup c’est petit, un coup c’est grand, un coup le siège est confort, un coup c’est dur, un coup y’a la clim, puis, un autre coup, il fait chaud, on a des auréoles. Et on fouette, comme les pieds du voisin pénible. Et tout le monde devient pénible.
Pourquoi ils nous ont enlevé le trou pour y mettre notre bouteille ? On le met où notre Ice Tea maintenant ? Entre nos jambes, c’est ça ? Pour qu’il soit tiédasse dégueu ? Non merci.

La place du milieu. Le but étant d’arriver dans les premiers pour avoir LA place de l’épicentre. Qui veut se mettre sur les côtés, en vrai ? Ou au premier rang ? Torticolis et conjonctivite assurés.
Et puis… au fond les gens qui font l’amour en 4 fois ta taille à 2 mètres de toi, c’est gênant.

La bouffe

« Chouchou, Magnums, M&ms ? » Elles sont passées où les ouvreuses avec leur joli panier en osier ?
6 euros 50 pour trois langues de chat, bon, on n’est pas venu manger 3 bonbons et finir le paquet avant que le film ne commence. Les séances à 20h, on ne sait jamais quoi faire : manger avant ? après ? On est perdu. Car on sait qu’on aura trop la dalle pendant le film.
A quand les sushis au cinéma ?

En conclusion 

Qu’allez-vous voir prochainement ?

 

Sophie est sur Instagram @sophierabreau

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus