[ITW] Parquet Courts, très, très bien réveillés

Wide Awake est le dernier bijou de Parquet Courts, groupe sans concession et sans Instagram, brut de live et de discours.

On a eu la chance de les rencontrer lors de leur passage au festival Beauregard, après un live en plein cagnard, une douze cordes qui a mal résisté à la chaleur mais une rage intacte.

You have a habit of writing and recording really quickly, how was the recording process like for this album?
Vous avez l’habitude d’écrire et d’enregistrer très rapidement, comment ça s’est passé pour ce dernier album ?

The process wasn’t very different except that we had a little bit more time and more ressources so demoed a lot. After we compiled a lot of demos, we heard from Brian –Danger Mouse– who was interested in working with us. That’s how we got what’s Wide Awake now.
C’était pas très différent des autres fois, si ce n’est qu’on a eu plus de temps et davantage de moyens et qu’on a pu enregistrer pas mal de démos. Après en avoir compilé un certain nombre, Danger Mouse nous a dit qu’il était chaud de bosser avec nous, et c’est comme ça qu’on a obtenu ce qu’est Wide Awake aujourd’hui.

This album sounds like a party, but there’s also something that’s definitely political and social through out the record. Was it a conscious decision or was it more like an instinctive thing for you?
Ce disque sonne comme une fête, mais dispense également et clairement un message politique et social. C’était un choix conscient de votre part ou quelque chose d’instinctif ?

With Parquet Courts we write about what’s going on in the world around us. In the US, nobody can really keep a political discussion off their tongues, so it happens in the songwriting process. We’re always a reflection of what’s going on around us, whether that’d be in our personnal or American life at large, and this time it was more at large
Avec Parquet Courts on écrit sur ce qui se passe dans le monde. Aux Etats-Unis personne ne peut s’empêcher de parler politique, alors forcément ça arrive dans l’écriture des morceaux. On est toujours le miroir de ce qui se passe autour de nous, à un niveau personnel ou plus largement dans nos vies d’Américains, et ce coup-ci on était sur un truc plus large.

After the Trump election, people were saying « at least rock music is gonna get jump started and there’s gonna be better records because the political atmosphere is shit », what do you think?
Après l’élection de Trump, les gens ont dit qu’au moins il y aurait de meilleur albums parce que l’ambiance globale serait dégueu, vous en pensez quoi ?

You’re not wrong, I really think it has inspired a swing in the complete opposite direction by a lot of grassroots movements and i think that translates so hard in music. It has really harbored just a lot of creativity with people who are upset about the political environment. It’s a way to vent their frustration.
T’as pas tort. Ca a vraiment inspiré un tournant en totale opposition via plein de mouvements de gauche locaux et ça se traduit très fort en musique. Tout ça a comme abrité beaucoup de créativité de la part de ceux qui étaient en colère contre cet environnement politique, c’est un moyen d’expulser la frustration.

Do you think artists have political duties or obligations to speak out?
Le rôle des artistes est-il forcément politique, ont-ils une obligation d’engagement ?

I don’t necessarily think there’s a political obligation for an artist. The obligation is maybe honesty, and right now honesty took that form with us.
Je pense pas non. La seule obligation est sans doute l’honnêteté, et aujourd’hui l’honnêteté a pris cette forme là pour nous.

From a french perspective, we’ve never heard your band name thrown around quite so much since you dropped Wide Awake, do you feel that excitement around you ?
On a jamais autant entendu le nom de votre groupe en France depuis Wide Awake, vous vous rendez compte de l’excitation qu’il génère ?

The shows have been good. We kind of started with no expectations and playing pretty humble DIY venue sets and with every record we feel like we’re doing better and reaching more people. There definitely is a lot of excitement about the new record which makes us a little proud, yeah !
Les concerts se sont bien passés. On a commencé ce projet sans rien en attendre et en jouant dans de petites salles et on sent qu’avec chaque nouvel album on s’améliore et on touche plus de gens. Il y a clairement pas mal d’excitation autour du dernier et ça nous rend plutôt fiers ouais !

 

Interview Virgile Arndt
Photo Agathe Rousselle

 

 

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus