[ITW] L’Entourloop : de l’old school au groovy

On a rencontré l’Entourloop, histoire d’en savoir un peu plus sur eux !

Ce duo de Saint-Etienne, bercé au vinyle et à la sounds systems, incarne la rencontre entre le hiphop et le reggae. Cette année, le duo part pour une tournée européenne avec Le Savoir Faire, après leur apparition aux Solidays.

Récemment, l’Entourloop a sorti un nouveau clip en featuring avec Biga*Ranx, Push The Limits. 

En mélangeant des mashups entre le hiphop, le reggae, le ragga et des morceaux épiques de cinéma, l’Entourloop nous fait bouger comme si on était en Jamaïque!


D’où vient l’idée du nom «  L’Entourloop » ?

C’est une idée qui a germé avant même d’avoir pensé créer un groupe lorsque nous nous amusions à faire des remix Hip Hop/Reggae au studio entre potes. Nous faisions cela juste pour le plaisir et de morceaux en morceaux, nous avons eu l’envie d’aller plus loin et de créer une mixtape. Dans celle-ci nous avons intégrés de nombreux dialogues épiques du cinéma français car nous sommes passionnés de sampling, digging, beatmaking mais aussi des films des années 80. On a simplement essayé de mêler tout cela dans nos productions. L’Entourloop fait référence à tout cela à travers le cinéma via un film en particulier de Gérard Pirès de 1980 qui se nomme « L’Entourloupe » où l’on retrouve Jean-Pierre Marielle (dont nous sommes de grands admirateurs) qui représente pour nous un véritable hymne aux « punchlines » et à travers la musique en détournant le titre en parlant de « Loop » (Boucle de son) en rapport à notre travail autour du sampling… Non, non, ce n’est pas un mauvais tour !

Quels artistes vous inspirent le plus ?

Il y en a beaucoup ! C’est délicat de parler au nom de notre collectif tellement nos influences sont riches ! Mais on aime mettre en avant Dj Nu-Mark et Cut Chemist pour tout ce qu’ils ont apporté au niveau de l’inventivité sur le beatmaking mais on peut aussi parler de Dj Shadow, Madlib, Q-Bert, Dj Premier, Boogie Down Productions… la liste est trop longue !
Pour le coté Reggae, on peut vous citer des artistes tels que Burning Spear ou encore LKJ qui sont pour nous de grandes inspirations notamment sur la longévité et les choix de carrière. Nous apprécions grandement toute l’époque que l’on qualifierait d’early reggae avec des artistes comme Keith & Tex, Desmond Dekker ou encore le Toaster Scotty, les productions de Derrick Harriot….

Qui sont les personnes derrière les morceaux français sur vos tracks ?

Nous avons quelques titres avec des noms français sur notre dernier album « Le Savoir Faire », il s’agit de mettre en avant notre côté franchouillard mais pas que. Comme dit plus haut, nous utilisons des samples venant de vinyles de publicités ou des répliques de films pour montrer notre amour du cinéma français et du digging. La plupart de ces productions sont des instrumentaux et certains de ces titres sont influencés par le choix de ces extraits. Il faut savoir que nous avons collaborés avec un seul chanteur français : Biga*Ranx sur le titre « Push The Limits » qui mélange mots français et anglais, nous venons d’ailleurs de sortir un vidéoclip de ce morceau sur notre chaine Youtube.

De quels pays vient la plupart de vos vinyls ?

Difficile de s’arrêter sur une provenance en particulier car avec internet nous pouvons acheter partout. On peut malgré tout, dire que nous avons un très bon disquaire « MéliMélodie » et que nous avons la chance de voyager pas mal en tournée (Indonésie, Grèce, Inde, Allemagne…) ce qui nous permet de rechercher des perles rares partout même en festival en France.

Ça reste une passion d’être à l’affût d’une bonne adresse, d’un bon disquaire mais c’est un travail de tous les jours. Nous sommes de vrais amoureux de vinyles et c’est aussi pour cela que vous trouverez toujours notre travail en format vinyle disponbile sur notre site ! On en profite pour faire de la pub ;)

Quelle chanson vous écoutez en boucle en ce moment ?

On écoute le dernier Nas qui est juste une tuerie sinon Kasper vous propose une pépite : Michel Bagoue : Olle Colle.
C’est juste pour vous montrer la diversité de notre collectif.
Et pour vous donner une idée de ce que l’on écoute, nous nous amusons sur notre page FB et Youtube à mettre en avant un titre tous les dimanches puisque l’on a crée une playlist qui s’appelle « Sundays Jewels »
Vous êtes les bienvenus.

Vous êtes déjà allés en Jamaïque ?

Non, on espère y aller prochainement ce serait super ! Cela reste un pays qui nous influence beaucoup et ou la musique a vraiment évolué avec la naissance des premiers MCs et de nombreuses autres choses.

Avec qui rêveriez vous de faire un featuring ?

Si il faut choisir, on dira Damian Marley pour le coté Reggae et on peut même rajouter Ken Boothe.

Joey Badass, Brother Ali, Redman… pour les rappeurs mais ils sont tellement nombreux à être talentueux !

Si vous n’étiez pas Dj , vous feriez quoi ?

On est tous conscient d’avoir la chance de pouvoir vivre de notre passion, ce qui n’a pas toujours été le cas. On continuerait à chercher des disques, à faire de la musique différemment certainement mais en tout cas difficile de s’imaginer sur un métier sans créativité.

 

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus