[CLIP] Paris Métèque : Gaël Faye esquisse et « piaffe l’amour » d’une ville cosmopolite

Gaël Faye nous émeut encore une fois avec sa chanson « Paris Métèque ».

C’est un hommage à la mixité ethnique, car ici à Paris « l’accent titi se mêle à l’Asie, à l’Amérique, à  l’Afrique ». Faye lui-même est parti du Burundi à 13 ans pour échapper à la guerre civile, et a rejoint Paris comme beaucoup d’autres, à la recherche d’une nouvelle vie.

Dans ce nouveau clip, Gaël Faye nous fait découvrir les histoires des parisiens qu’on ne voit jamais : un vendeur de rose -l’acteur Antonythasan Jesuthasan, César de meilleur acteur pour Dheepan, un couple (déjà présent dans son clip précédent « Tôt le Matin »), une prostituée, un ouvrier du bâtiment et enfin un vendeur de porte-clés de la tour Eiffel.

« Paris Métèque » c’est donc l’histoire des vies qui se croisent, entre des rues, des ponts, des toits parisiens, des chambres de bonne… Toute la beauté de l’obscurité de Paris.

Ce métissage culturel, c’est aussi l’histoire du chanteur. Lui-même est un mélange de la culture Bujumbura et de la culture parisienne, et l’histoire de sa musique qui combine la littérature, la poésie et le hip hop.

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus