[POP TALK][POP SHOOT] Sean Nicholas Savage, la performance dramatique

On a discuté solitude, drama et coma avec Sean Nicholas Savage, diamant brut de weird pop.

De passage à Paris pour une date à l’Espace B, on a rencontré Sean Nicholas Savage, OVNI canadien vivant à Berlin. C’est le lendemain matin d’un concert de presque deux heures, une performance désormais rare puisque ni la durée non plus que l’épuisement ne semblaient avoir de prise sur le chanteur qui a prolongé le show de près de quarante minutes. Il a chanté ses tubes que la salle connaissait mot pour mot, récité des poèmes, raconté comment il avait emmené sa première petite amie au cinéma à 1$ pour voir Titanic tous les week-ends pour se rendre compte, des années plus tard que Jack n’était qu’un fantôme, une idée de perfection. Le lendemain de tout ça, il est arrivé tout en haut de Paris, dans une belle maison du XXème arrondissement où cet edito à été shooté et l’interview amorcée : il a préféré répondre par écrit parce qu’il fait partie de ses personnes qui s’auto-interrompent et dont la pensée pourrait se trouvée déformée par des choix éditoriaux. Nous vous la livrons ici telle quelle, en prose poétique, comme lui.

Stylisme – Clara Grelié
Photographie – Agathe Rousselle
Merci spécial – Juliet Casella


Veste : Nice Piece Vintage / Chemise : Séraphothèque


Nice Piece Vintage

Almost one album per year, are you constantly writing?
Tu sors quasiment un album par an, tu écris en permanence ?

yes, 
always talking, always singing,
and then if it gets quiet, writing!
i sit down and write songs for albums when i’m making them though.
i don’t like, fully produce songs all year,
cos it’s a process getting set up and everything.
i do that a few months out of the year,
in chunks,
before i put something out.

Oui, je parle et je chante tout le temps, et quand ça se calme, j’écris ! Je m’assieds et j’écris des chansons pour des albums, quand j’en fait. Je n’écris pas des chansons entières toute l’année, parce que c’est tout un truc de tout préparer pour composer. Je fais ça quelques mois par an, par bribes, avant de sortir quelque chose.

In one of your songs you say that music saved your life, is that so?
Dans une de tes chansons tu dis que la musique t’as sauvé la vie, vraiment ?

yes,
all of the words in that song are true.
i’m overwhelmed or depressed and i just write my way out.
i don’t believe in sharing my negative feelings if i can help it,
so i’m putting my hurt and wonder into music,
but i’m looking for answers
i want to help myself,
i want to make music that does something positive.

Oui, tous les mots de cette chanson sont vrais. Quand je suis dépassé ou déprimé je sors tout par l’écriture. Je ne crois pas au partage des émotions négatives, si je peux éviter de le faire, alors je mets ma souffrance et mes questionnements dans la musique. Mais je cherche des réponses, je veux me rendre service et faire de la musique qui aie un effet positif.


Chemise : Séraphothèque / Kimono : Nice Piece Vintage

Do you always compose by yourself or by jamming with others?
Tu composes toujours tout seul ou en jouant avec d’autres ?

i often collaborate with friends.
on my own albums, not so much, maybe a song or so.
lately i’ve been mostly recording everything alone.
it’s just cos,
i need that release.
in the future, i think it will be a strength in my solo work,
if i can collaborate more somehow.

Je collabore souvent avec des amis. Pas tellement pour mes propres albums mais pour une ou deux chansons. Ces derniers temps j’ai tout enregistré seul, juste parce que j’ai besoin de cette délivrance-là. Je pense que de collaborer sera une force pour mon projet solo, si jamais j’y parviens d’une manière ou d’une autre.

Do you see each album as a whole and not just a collection of songs?
Tu considères chaque album comme un tout ou comme une collection de chansons ?

it’s a collection of songs made in a select period.
so they’re like photos all from one summer,
or one season,
in a photo book together.
i’ve prefered to keep the ‘era’ they reflect as short as possible,
so we can have a closer, deeper look.
maybe in the future,
i will be a little less concise,
maybe i will have the wisdom to take more time to reflect.

C’est une collection de chansons réalisée dans un temps donné, un peu comme des photos prises pendant un été ou une autre saison et compilées dans le même album. Je préfère que l’ « ère » qu’elles représentent soit aussi courte que possible, pour pouvoir y poser un regard plus proche, plus profond. Peut-être qu’à l’avenir ça sera moins concis, peut-être que je serai plus sage et que je prendrais le temps de réfléchir.


Chemise : Séraphotèque / Ceinture : Dior vintage 


Chemise : Séraphotèque / Kimono et pantalon : Nice Piece Vintage

Your latest one is called Yummycoma, what kind of coma is this exactly?
Ton dernier album s’appelle Yummycoma, de quel genre de coma on parle ?

it’s unconscious bliss,
like a sweet uncontrollable sleep,
a beautiful ride that you can’t get off,
or a meditation that lasts forever.
there’s a darkness to it, if that’s what you’re wondering.
however, for me;
the darkness is just the measurement (extreme)
and not the point.

C’est un genre de félicité inconsciente, comme un doux sommeil incontrôlable, une jolie virée dont tu ne peux pas t’extraire, ou une méditation infinie. Il y a une part d’ombre aussi, mais pour moi la noirceur est juste une unité de mesure (dans l’extrême), pas un but.

You mostly play live by yourself with an IPod only, is it more confortable for you than a full band set?
Tu joues principalement live tout seul avec un IPod, c’est plus confortable que d’avoir un groupe entier sur scène ?

its often more reasonable,
i don’t consider my music to be ‘band’ music.
it’s made solo at home.
like in past decades how a folk songwriter
would often compose only with a guitar,
and so perform only with that guitar.
today,
solo musicians compose with a computer and so perform with it too.
however,
joni mitchell, john denver, for example
they had bands sometimes,
and i love that too.

C’est souvent plus raisonnable. Je ne considère pas ma musique comme « musique de groupe ». Je la fais tout seul à la maison. Un peu comme quand un compositeur de folk ne composait souvent qu’avec une guitare et ne montait sur scène qu’avec sa guitare, les musiciens seuls d’aujourd’hui écrivent avec un ordinateur et jouent live avec. Mais bon après, Joni Mitchell ou John Denver par exemple jouaient en groupe de temps en temps, et ça me plait aussi.


Live à l’Espace B – 11.06.2018

You’re very dramatic on stage, have you always been like that or is it what stage does to you?
Tes performances live sont très dramatiques, tu as toujours été comme ça ou bien c’est l’effet que la scène a sur toi?

performing is dramatic for me.
it’s not painful, but something close to painful.
to sing the way that i really need to,
it takes so much energy,
it takes faith
and for me
it’s liberating and inspiring,
i just love to sing,
but it is difficult physically to do,
i don’t think that i’ll be able to sing like this forever,
sometimes i can’t wait for it to be over,
but i love it too, more than anything.

La performance est quelque chose de dramatique, théâtral, pour moi. Ca n’est pas douloureux mais c’en est proche. Chanter comme j’en éprouve vraiment le besoin demande tellement d’énergie, de foi même, et c’est à la fois libérateur et inspirant. J’aime chanter mais c’est physiquement difficile à faire. Je ne pense pas pouvoir chanter comme ça toute ma vie. Il y a des fois où j’ai même hâte que ça s’arrête, mais j’aime ça plus que tout.

Who do you dream to collaborate with?
Avec qui rêves-tu de collaborer ?

someone like macintosh plus?
that would be incredible.
i don’t know how that would work,
maybe that’s just impossible.
i’d like to collaborate a lot more in the future, with everyone.
someday with Molly Nilsson, or Mac Demarco, or Dev Hynes,
those are my favourites.

Quelqu’un comme Macintosh Plus ? Ca serait incroyable. Je ne sais pas comment ça marcherait, c’est peut-être même impossible. Dans l’avenir, j’aimerais collaborer beaucoup plus, avec tout le monde. Un jour j’espère avec Milly Nilsson [sa fiancée, ndlr], Mac Demarco ou Dev Hynes, ce sont mes préférés.


Nice Piece Vintage

 

Agathe et sur Instagram @ag_rou

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus