ITW : Avec Royaume, on a parlé d’amour, d’inspirations et de leur premier EP

A l’occasion de la sortie de leur premier EP, on a rencontré Yumi et Moon Boy du groupe Royaume.

Comment s’est créé Royaume ?

Yumi : On s’est rencontré à la fin de ma prépa khâgne hypokhâgne, je me sentais enfin libérée ! Je me retrouve dans une soirée dans laquelle je rencontre Moon Boy. On s’est rendu compte qu’on avait pas mal de goûts musicaux en commun, il m’a proposé des essais, et ça a été la révélation. On était tous les deux disponibles à ce moment là. Les planètes étaient parfaitement alignées pour notre rencontre.
Moon Boy : Oui, on a vraiment eu un gros coup de cœur artistique.

Comment êtes vous arrivés à la musique ? Vous aviez déjà de l’expérience dans cet univers ?

Yumi : C’est après ma prépa que je me suis rendue compte que je ne voulais pas continuer mes études et qu’il fallait que je fasse de la musique tout de suite.
Moon Boy : Je faisais déjà de la musique avant, j’étais guitariste. Mais je me suis vraiment trouvé artistiquement à travers ce duo. On fait de la musique qui n’a pas vraiment pignon sur rue en France, mais c’est vraiment la musique qu’on a envie de faire et donc on s’épanouie vraiment tous les deux.

Vous sortez votre premier EP le 8 juin, vous pouvez nous en dire plus sur la création, la réalisation & l’aboutissement de ce projet ?

Yumi : Les chansons de cet EP n’ont pas été réalisées dans le même temps, on les a écrites au fur et à mesure des années mais nous avons décidé de les rassembler car elles abordent chacune, une facette de l’amour. Donc nos chansons parlent de mélancolie, de résignation ou encore de détermination. Ca faisait vraiment sens, c’était l’occasion de proposer nos visions de l’amour.
Moon Boy : Oui et il y a aussi pas mal de métaphores dans nos paroles, de secondes lectures. Notamment dans « If we ».

Vos clips sont « engagés », ils ont un aspect féministe, est ce que vous les scénarisez vous même ? 

Moon Boy : j’ai co-réalisé le premier clip « If We ». J’ai été aidé d’un pote parce que je n’avais aucune connaissance technique. Je suis passionné de cinéma depuis la claque que j’ai prise à douze ans en voyant un film de Michael Mann. Depuis, je m’inspire de ces cadrages pour mes photos. Si j’ai réalisé ce clip, ce n’était pas par véritable envie mais davantage parce que les boites de production n’étaient pas du tout intéressées par la trame féministe du clip, et « bizarrement » les boites de prod en question, étaient majoritairement dirigées par des mecs.

C’est quoi la pop culture selon vous ?

Yumi : C’est toute ma vie ; mon enfance, mon adolescence et aujourd’hui en tant que jeune adulte. La pop culture est partout, elle se ressent dans le langage, dans les vêtements, dans les références qu’on a avec nos amis. Je n’ai pas du tout une vision négative de la pop culture, selon moi la question de la culture mainstream ne se pose même pas. La pop culture fait partie de la vie de tous, même des plus « branchés » puisqu’ils ont forcément des références issues de cet univers.
Moon Boy : C’est aussi un biais par lequel toucher beaucoup de gens tout en faisant de l’art de qualité.

Avec qui aimeriez vous travailler ?

Yumi : J’adorerais travailler avec Myth Syzer. Rihanna, dans mes rêves les plus fous ! J’aimerais aussi collaborer avec des dj’s. En fait, c’est parce que ce sont des domaines que je n’ai pas encore explorés musicalement et qu’il s’agit d’artistes que j’aime énormément.
Moon Boy : On aimerait bien faire un feat avec un rappeur ou une rappeuse. Surtout une rappeuse, parce que c’est un univers où ce sont encore majoritairement les mecs qui sont médiatisés, alors pouvoir mettre une fille sur le devant de la scène, ça peut être un peu plus cool. D’un point de vue plus perso, et donc pas forcément pour Royaume, j’admire énormément Alexander Ebert. J’écoute le morceau « Scream » en boucle encore aujourd’hui alors qu’il a dix ans. J’écoute aussi son titre « Truth » qui vous dira probablement quelque chose. Il a un groupe qui s’appelle Edward Sharpe and the Magnetic Zeroes, et le premier album de ce groupe est absolument sublime. Ces paroles sont hyper bien écrites.

Qu’est ce que vous écoutez en boucle en ce moment ?

Yumi : En ce moment j’ai une énorme phase « Et c’est pas », un groupe que j’ai vu à la Villette Sonique et que j’ai adoré.
Moon Boy : j’écoute en boucle des « vieux trucs ». Je suis ultra fan de Prince et je passe des nuits entières à regarder des vidéos de ses live. Il m’hallucine vraiment, surtout quand il fait ses solos de guitare. J’écoute beaucoup le dernier Ben Khan, qui est vraiment l’une de nos influences. Ca a été une petite révolution pour moi lorsque je l’ai découvert. Il y a aussi Jai Paul dans le même genre, qui m’a mis une bonne claque. Quand je l’écoute dans la rue j’ai beaucoup de mal à me retenir de danser.

Avez vous des projets en cours ?

Oui notre album. On ne sait pas encore quand il sort, ce sera probablement au second semestre de cette année ou alors début 2019.

 

Vous pourrez les retrouver le :

9 juin – Pop up du label, Paris 

4 aout – Ronquières Festival, Belgique

25 aout – Rock en Seine

POP

 
En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus