[ITW] Plage 84

Après un premier EP «Not Too Fast» sorti en 2016 chez Roche Musique, Plage 84 revient avec un nouveau projet « Wa It Real? ».

Nous lui avons  posé quelques questions afin d’en savoir un peu plus sur ce nouvel EP surprenant, qui tranche avec l’univers très électronique de l’excellent label.

Salut Plage 84, tu vas bien ? Tu peux te présenter ?

Hello les amis, ça va tranquille, je m’appelle Plage 84 et je fais de la musique aux influences diverses et variées, dont principalement du jazz, un peu de hip hop, un peu de soul parfois, de musique du monde et bien d’autres choses. Je prends tous ces petits ingrédients et j’essaie de faire une sauce savoureuse.

On a eu la chance d’écouter ton EP « Was it Real ? ». Ce qui ressort immédiatement c’est une vraie singularité dans le son et la compo, on sent effectivement les inspirations multiples dont tu parles notamment Jazz et Hip Hop. Comment est-ce que tu composes ? Est-ce que ton processus créatif a changé avec cet EP ?

Mon instrument premier est le saxophone, donc j’ai effectivement pas mal été bercé par le jazz, ses harmonies, ses rythmes, sa pleine richesse qui m’inspire à fond. Quand je démarre une compo et que je pars de rien, j’aime sampler des morceaux perdus dans des compiles obscures de jazz ou de musique africaine. Même si il n’en reste qu’une percu ça me lance pour écrire tout le reste. Je sample aussi pas mal quand je voyage avec mon Iphone, des idées organiques bien amenées peuvent complètement ouvrir un track et changer ta vision dessus. Ce que j’aime aussi dans le sample à l’Iphone c’est qu’il y a toujours un souvenir derrière l’audio que tu viens d’attraper.

 Justement, j’ai entendu dire que cet EP était le fruit de beaucoup rencontres et de voyages, notamment avec des featuring variés. Tu peux nous raconter un peu l’histoire de ces rencontres ?

Les featuring vocaux sont des rencontres faites sur Soundcloud il y a quelques temps, c’est surtout sur la composition que j’ai pu m’aider d’inspirations, au Maroc – j’y suis actuellement pour finir un autre projet, en Côte d’Ivoire, mais aussi toute l’Europe du sud où j’ai composé une partie de l’EP d’auberge en auberge. C’est important pour moi de bouger pour s’ouvrir et éclaircir sa pensée. La cover est aussi le fruit d’une rencontre importante en Côte d’Ivoire, avec un artiste qui s’appelle Dodji Efoui.

 Vu la richesse des compos avec des parties instrumentales très présentes, quelle va être ton approche du live avec ce nouvel EP ?

Pour l’instant je joue seul en live, et c’est un exercice un peu épuisant physiquement pour moi, je suis en train de travailler pour trouver un batteur. Ma musique étant très axée sur le rythme je pense important de rentre cela plus visuel et vivant. Tout est possible, mon live subit beaucoup d’évolutions ces temps ci !

Et d’ailleurs quelles sont tes prochaines dates ?

Pop Up du Label le 21 juin, il y a aussi la Clairière le 14 juillet et j’ai un live à Tokyo le 3 juillet. C’est ma deuxième date en Asie et je suis super content.

Et dernière question, ton nom de scène est un peu intriguant – on pourrait penser à un hommage aux années Caramail. Tu peux nous expliquer ?

J’ai plus connu MSN que Caramail, en fait je trouvais que 84 sonnait plutôt cool avec Plage du coup j’ai mis les 2 ensembles.

(Découvrez l’EP de Plage 84 sur SoundCloud)

Antoine est sur Twitter @barbierantoine et sur Instagram @labaaarbe

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus