Pop en Stock : The Murlocs

Au risque d’enfoncer une porte ouverte (à ce niveau-là on peut même dire qu’il n’y a plus de porte du tout) : le rock australien va bien.

Soyons réalistes, les Australiens sont devenus les nouveaux maîtres en matière de rock psyché et je pourrais facilement citer, comme ça, à la volée, quelques-uns de ces groupes devenus autant de références (aller c’est parti, de tête, les trois premiers qui me viennent, pouf) : Tame Impala, King Gizzard and the Lizard Wizzard, Pond et Jagwar Ma -donc quatre en fait.

Alors effectivement j’aurais pu écrire cet article en 2014, le sujet a déjà été traité, Tame Impala remplit des stades et l’ensemble des membres ont des side projects de qualité supérieure. Les King Gizz’ ont sorti 5 albums en 2017, et blablabla et blablablou….bref l’Australie regorge de talents et c’est pas nouveau.

Cependant, il y a des groupes dont on parle moins et qui méritent pourtant un petit coup de projecteur. C’est le cas notamment de The Murlocs, qui est sans aucun doute l’un des coups de cœurs de la rédaction de Pop en Stock (voir trombinoscope).

The Murlocs est donc un groupe australien qui fait du rock psyché, tendance garage. Formé en 2011, le groupe compte 3 albums qui se caractérisent par des mélodies pop à la sauce rock’n’roll, des titres qui donnent envie de prendre la route direction la vie sauvage, faire des feux de camps, porter une moustache et un beau chapeau en daim. L’Australie quoi.

En 3 albums, nos « Aussies » ont sorti un paquet de titres tubesques : « Adolescence », « Rolling On » ou encore plus récemment «Snake in the Grass» (une chanson sur les serpents c’est bien un truc d’australien…Rattlesnake ? Rattlesnake ? Rattlesnake – Rattlesnake).

L’histoire de The Murlocs est d’autant plus intéressante que le chanteur et leader du groupe n’est autre Ambrose Kenny-Smith membre de… (je vous le donne en 1000) : King Gizzard and the Lynyrd Skynyrd (j’ai un problème d’élocution notoire, le voici révélé). Autrement dit on parle d’un type qui sort 5 albums en 2017, et qui trouve le temps de tourner et enregistrer avec son projet solo… et solide. Ha, et le mec est un skater quasi pro… Propre.

Vous l’avez compris, la richesse musicale de l’Australie est presque aussi abondante que sa faune (une phrase à retrouver dans le Guide du Routard édition 2018) et The Murlocs est un In-con-tour-nable du genre. Attention cependant à ne pas confondre avec The Molochs qui est un groupe californien – très intéressant au demeurant (qui fera peut-être l’objet d’un futur Pop en Stock… qui sait ?).

Instagram : @themurlocs

Antoine est sur Twitter @barbierantoine et sur Instagram @labaaarbe

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus