5 questions à Napoleon Gold, le type qui fait son premier EP avec T-Pain

Un empereur en or, mais surtout un grand producteur émergent : le luxembourgeois Napoleon Gold tape fort avec une nouvelle collaboration with the big boss T-Pain.

Napoleon Gold, c’est quoi ce nom ?

C’est le nom que j’ai donné à la couleur du lever du soleil. Je souffrais d’insomnies quand j’ai commencé à faire de la musique électronique et je passais des nuits entières à écrire des morceaux. Aux petites heures, le soleil venait me rappeler que je n’avais toujours pas fermé l’oeil, mais que j’avais créé quelque chose de nouveau et de très intime. C’est beau non?

Tu veux devenir l’empereur de l’électro c’est ça ?

Empereur du monde! Pour instaurer la seule monnaie unique possible: les pièces d’or en chocolat.

Comment est-ce qu’on attrape T-Pain pour son premier EP ?

Avec le label, on cherchait des artistes ouverts et intéressants avec lesquels on pourrait collaborer et comme le directeur de Cinematic Music Group (label avec qui j’ai signé en partenariat avec 13 Audio) est aussi le manager de T-Pain, son nom est vite arrivé sur la table. Quelques semaines plus tard, à mon retour de tournée aux Caraïbes, je suis allé en studio avec PH Trigano (qui a co-écrit et co-produit ce morceau) et on a essayé de recréer l’euphorie qu’on avait ressenti pendant ce voyage. Très vite, on a senti qu’on tenait le bon bout et on a envoyé la musique au label et ca a plus à T-Pain!

Il est sympa T-Pain ?

Malheureusement on n’a pas (encore) eu l’occasion de se rencontrer… La magie d’internet fait qu’on peut travailler ensemble à distance sans jamais se croiser! Mais il a l’air très sympa dans ses interviews…

Un album à venir ?

C’est prévu et j’y travaille déjà!

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus