Les beaux jours reviennent, le Beau festival aussi

C’est wahou, c’est magnifique, c’est grandiose, c’est doux, c’est exquis, on adore le Beau festival !

Ca s’en va et ça revient (ok, on sort) : du jeudi 10 au samedi 12 mai 2018, le Trabendo et la Petite Halle ouvrent leurs portes pour la seconde édition du Beau Festival. Au programme ? Ce qui se fait de mieux dans la sphère indé, alors préparez vos oreilles.
Festival urbain par sa géographie mais sauvage par ses propositions, Le Beau Festival se découvre par une programmation aventureuse, élégante, fraiche, sexy, et sérieuse à la fois : First Hate, un duo synth-pop de Copenhague, Deerhoof, base du rock indé US, Ulrika Spacek aux morceaux enivrants pop psychédélique, et tellement d’autres choses cool.

Au menu du soir, performances live, assaisonnées d’influences majoritairement pop et rock : un choix éclectique, accompagné d’artistes qui feront de cette nouvelle édition un grand plat de communion.

Le Beau Festival souffle deux bougies cette année, et pour aller à leur surprise party, c’est par-là.

 

Crédit photo : Gaëlle Matana

 

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus