POP EN STOCK : Gengahr

Il y a parfois des groupes pour lesquels on ressent un attachement inexplicable.

Le coup de cœur musical se transforme en une relation particulière (bien qu’unilatérale), et certaines chansons deviennent la B.O de moments de nos vies, le symbole des époques passées, l’espoir des instants à venir.

L’histoire commence à Hyères au Midi Festival de 2014. Nous sommes en juillet, l’après-midi est une fois de plus magnifique à la Villa Noailles. Le soleil se couche, Gengahr monte sur scène pour la première fois en France. En tant que personne consciencieuse, j’avais écouté l’unique titre en ligne à l’époque « Fill My Gum With Love » et qui m’avait obsédé pendant plusieurs semaines. Le concert n’avait duré qu’une trentaine de minutes, ma frustration était à la hauteur de mon enthousiasme, il m’en fallait plus.

L’album sort un an plus tard, l’été 2015, et confirme l’impression que mes souvenirs m’avaient laissée : une pop soyeuse et complexe, des mélodies riches et accrocheuses. La voix de Félix Bush communique une mélancolie désinvolte qui nous plonge dans un spleen de fin de vacances.
Les titres tels que « Dizzy Ghosts », « Heroine », ou « Fill My Gums With Love » rentrent dans la tête et n’en ressortent que très rarement. Le genre d’album qui transforme la ligne 13 en avion de ligne pour le soleil (si on ferme bien les yeux et qu’on oublie le gosse qui chiale depuis 5 stations).

En 2018, Gengahr sort (enfin) son deuxième album Where Wildness Grows, dans la continuité du premier. Accompagné par le producteur Neil Comber (Glass Animals, Django Django, M.I.A), le groupe nous offre un opus riche et envoûtant avec des moments forts et impeccables avec des titres comme « Is This How We Love » « Blind Thruth » ou « Carrion ».

Déjà passé à Paris par les plus petites salles (Olympic Café, Pop-up Du Label) comme dans les plus grosses (Olympia), Gengahr revient au Point Ephémère le 2 avril, terrain de jeux idéal pour leur pop lumineuse.

Twitter : @gengahr
Instragram : @gengahr

Antoine est sur Twitter @barbierantoine et sur Instagram @labaaarbe

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus