UNSILENCED, un clip pour sortir du silence

« Pour moi le mouvement se définit par le rythme et l’émotion. »

Un danseur sourd qui « chante » pour une association en collaboration avec Haute ça donne Unsilenced, un projet singulier et nécessaire.

Billy Read est danseur, il est aussi sourd depuis ses trois ans. Comme plus de 70 millions de personnes il compte sur la langue des signes pour communiquer, et sur le langage corporel en général, c’est sa force. C’est là le message fort envoyé par Unsilenced, une vidéo en forme de pochette surprise et qui amène le spectateur entendant à une réflexion sur la situation des sourds et malentendants car, pour une fois, c’est lui qui ne comprend pas.
A l’origine, ce sont l’association La Parole Aux Sourds et l’agence BETC qui ont mobilisé leurs forces et ont construit une collaboration entre le groupe Haute et Billy Read. Le but? Sensibiliser à l’isolement que représente ce handicap et mettre en avant un jeune danseur qui a su le transcender.
Rencontre.
Dans l’esprit des gens entendants, la danse est intimement liée à la musique. De ton point de vue, qu’est-ce qui définit le mouvement?

Chaque personne malentendante est différente et a un degré d’audition différent. Pour moi la danse est aussi très liée à la musique : j’ai été batteur et j’adore la musique. Je n’entends pas l’intégralité du son mais comme des couches de sons. Je peux écouter une chanson géniale en boucle et découvrir une nouvelle couche à chaque fois ! Et puis ce que j’entends dépend aussi de si j’utilise des prothèses auditives, des écouteurs, des enceintes ou juste ma mémoire auditive.
Pour moi le mouvement se définit par le rythme et l’émotion. Le hip hop a un beat assez fort pour que je puisse l’intégrer et c’est lui qui va diriger mes mouvements.

Danser avec des malentendants est-il différent que de le faire avec des entendants?

Oui. J’enseigne et je travaille avec les deux types de danseurs. Ceux qui entendent ont tendance à suivre les paroles ou les décomptes, la structure quand les sourds se basent sur leur mémoire auditive, comme moi, ou des repères visuels comme les mouvements d’un autre danseur.

Pourquoi as-tu accepter de danser pour Unsilenced?

 Au départ je n’en étais pas sûr, c’était un rôle important  et une grande responsabilité. Mais j’ai décidé de me faire confiance et de le faire.

 En regardant cette video, un entendant peut se sentir complètement à côté de la plaque. Tu penses que la langue des signes devrait être enseignée à l’école?

 Oui, absolument. Déjà parce qu’il y a plusieurs milliers de personnes qui utilisent cette langue chez moi en Angleterre et ici en France, et des millions de gens qui souffrent de perte de l’audition. Apprendre la langue des signes a beaucoup d’avantages, et notamment celui de pouvoir communiquer en silence, à travers des fenêtres ou d’un bout à l’autre d’une pièce très bruyante. Et puis ça permettrait d’inclure les sourds et malentendants bien sûr. Et puis la langue des signes pourrait inviter les entendants dans le monde des sourds et sa merveilleuse culture.

Tu as appris tes premiers pas de danse en regardant des clips de Mickael Jackson sur Youtube. Est-il toujours ton maître absolu?

Oui! Et il le sera toujours!

Agathe est sur Instagram @ag_rou

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus