POP EN STOCK : Shame

Shame

Shame, c’est 5 jeunes types venus d’Angleterre, avec des gueules d’anglais, qui chantent l’Angleterre, avec un bon gros accent d’Anglais.

 A seulement 20 ans de moyenne âge, les 5 gaillards sortent leur premier album « Song of Praise », un album qui sent la bière, la rage, la liberté et l’ennui. La musique de Shame est intimement liée à leurs origines, Brixton, un quartier du sud de Londres, où l’on boit de la Guiness par hectolitre en écoutant les groupes locaux dans le bar du coin, le « Queen’s head ». Un quartier où l’on soigne les gueules de bois à coups de bourre pif, et où l’on passe l’ennui à coups de bons riffs (cette rime vous est gracieusement offerte par l’équipe POP).

 
On est tout de suite convaincu par l’authenticité des britons, avec des titres comme « One Rizla » ou « The Lick », des tubes bruts de décoffrages qui prennent un sens supplémentaire en live. Impossible de ne pas se sentir au moins un tout petit peu anglais quand Charlie Steen (chanteur du groupe), torse nu, clope au bec, hurle dans son micro, foutant tout le public sous tension.
 
La réputation live que le groupe s’est forgée en fait une valeur sûre de la scène indé, à tel point que leur concert prévu à la maroquinerie le 23 avril est – Ô rage Ô désespoir – déjà complet… 

 
 
Antoine est sur insta @labaaarbe et sur twitter @BarbierAntoine
 
En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus