Le rappeur Loyle Carner, égérie du nouveau parfum d’YSL

loyle-carner-ysl

Ce mardi marque le lancement de Y, le nouveau parfum masculin d’Yves Saint Laurent Beauté !

Le parfum, destiné aux millenials, est accompagnée d’une campagne générationnelle conçue par nous-même, BETC Pop, ainsi que BETC Luxe. Elle est réalisée par Manu Cossu.

Y est un hommage évident au créateur Yves Saint Laurent, mais aussi à la génération Y. Une génération créative, curieuse et entrepreneuse qui se pose de nombreuses questions. Le « Why » n’est pas qu’une remise en question, c’est le point de départ d’une vision, de la réussite et de l’accomplissement de soi.

« Y est l’essence de ceux qui font et méritent le succès. »

La campagne met en scène 3 ambassadeurs en plein processus de création. Issus d’horizons différents, ils donnent à eux trois corps au message véhiculé par Y. A commencer par le rappeur Loyle Carner, qui est à 22 ans incontestablement une figure montante du rap Britannique. Puisant dans ses influences entre rap, jazz ou encore pop, le jeune artiste écrit ses premières chansons à 16 ans, surmontant ainsi ses troubles du déficit de l’attention. 6 ans plus tard, en 2017, il sort ainsi son premier album unanimement salué par la critique, Yesterday’s Gone. Un artiste plein de talent et d’avenir, qui incarne à la perfection l’esprit véhiculé par la campagne.

La publicité est d’ailleurs sublimée par un de ses titres phares, The Isle of Arran.

Loyle Carner n’est pas le seul ambassadeur du nouveau parfum. Il sera accompagné du chercheur en Intelligence Artificelle Alexandre Robicquet (diplômé de Stanford et créateur de la start-up Crossing Minds) et du sculpteur David Alexander Flinn.

« Nous recherchions un traité moderne, tout en conservant une vraie authenticité pour capter le plus sincèrement possible l’intimité de nos trois égéries. Manu Cossu s’est imposé comme une évidence. Nous avions adoré son travail pour les clips d’Asap Rocky, Gesaffelstein ou encore Drake. Son esthétique, sa capacité à produire des images fortes et puissantes, très graphiques, nous a immédiatement séduit », raconte Guillaume Rebbot, le directeur de création de la campagne.

Rendez-vous sur Vice pour des portraits plus détaillés de jeunes créatifs qui veulent changer le monde : Loyle Carner en chef de file, mais aussi le chef Magnus Reid et le peintre Danny Fox.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus