Des gratte-ciels qui purifient l’air à Milan

vertical-forest-milano

La ville de Milan met en place des gratte-ciels recouverts de plantes, pour aspirer le CO2 de la ville.

Pour inaugurer sa série de quatre épisodes « Home of the Future », le site The Verge nous présente les gratte-ciels verts de la ville de Milan. Installées depuis 2014, les « forêts verticales » sont deux immeubles dont chaque espace extérieur disponible contient de la verdure. Elles visent à lutter contre la pollution (qui a tué 84 000 personnes en Italie durant l’année 2012), les arbres étant encore le moyen le plus efficace et simple de combattre le phénomène.

Ces « tours » permettent également de répondre à la densité croissante dans les villes, puisqu’elles accueillent à elles deux 200 logements (pour 17,000 plantes en tout genre). Elles ont enfin un intérêt esthétique car elles sont un moyen de réimplanter de la nature dans la ville. Les résidents de ces immeubles d’un nouveau genre en sont ravis, puisque les oiseaux viennent parfois s’y installer. Un premier pas vers des villes-forêts ? C’est ce qu’espère Stefano Boeri, l’architecte derrière ce projet.

Milan étant la ville la plus polluée d’Europe, elle est le lieu parfait pour ce genre d’expérimentations, indispensables dans la réflexion sur les villes de demain.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus