De 18 à 80 ans en deux minutes

 

Le réalisateur Bart Hess dresse ici un Portrait élégant du vieillissement du corps. Son regard sur la vieillesse est retranscrit à travers deux sculptures de marbres intactes qui, peu à peu, finissent par s’affaisser et flétrir, de la même manière que le fait le corps humain au cours d’une vie.

En témoignant de l’impact inexorable du temps sur le corps humain, le film rappelle que le combat contre la dégradation corporelle est une bataille impossible à gagner.

Hélène est sur twitter

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus